Modes de sauvegarde des fichiers

sauvegarde des fichiers

La sauvegarde ou backup est un moyen qui a pour but de stocker des informations en version numérique. Durant cette phase, les données vont être déposées et sécurisées dans un système informatique. L’opération a deux finalités différentes telles que l’enregistrement des données et l’archivage. L’objectif du backup est donc d’éviter les pertes de données.

Techniques de stockage

D’une part, l’enregistrement des données se traduit par le stockage des données sur un périphérique tels que les disques durs, les clés USB ou les bandes magnétiques. Les informations y resteront, même si l’ordinateur va s’éteindre.  D’autre part, il y a l’archivage qui est une technique d’enregistrement des informations dans le long terme. A l’issu, les données vont garder les états suivant lesquels leurs auteurs l’ont approuvé. La sauvegarde doit obligatoirement passer par l’enregistrement mais pas nécessairement par l’archivage. Le mode  de sauvegarde dépend de plusieurs critères comme la capacité du volume d’informations à stocker, la vitesse de transfert des données, la fiabilité du support et la simplicité de classement.

Sauvegarde de fichiers

Il y a la sauvegarde d’un poste individuel et la sauvegarde d’un serveur. La sauvegarde des fichiers personnels comme les images, musiques ou autres documents est fortement conseillée pour échapper aux pertes d’informations. De ce fait, on utilise un assistant de sauvegarde de fichiers. Ainsi, chaque fichier créé et modifié doit toujours faire l’objet d’un enregistrement. Avant de faire des modifications sur le système, il est très prudent d’enregistrer les fichiers. Lors de la première configuration d’un ordinateur, on doit créer une image de la sauvegarde intégrale Windows. Ainsi, la sauvegarde est utilisable en cas de panne de l’ordinateur.

Stockage des sauvegardes

Les sauvegardes doivent être stockées dans des disques plus sécurisées. Ainsi, les personnes non autorisées ne pourront pas accéder aux informations. Il est conseillé de sauvegarder les données dans les disques durs internes. Cela permet d’éviter les pertes de sauvegardes en cas de problèmes liés au système d’exploitation. Il est fortement déconseillé de sauvegarder des fichiers dans le disque dur sur lequel Windows est installé puisque l’introduction de virus ou la défaillance de logiciel implique un formatage du disque et donc une réinstallation de Windows pour la restauration du système. A part les disques durs internes, il y a aussi les disques durs externes. Il s’agit souvent des ports USB. Ils peuvent se brancher à l’ordinateur et sauvegarder les fichiers.