Sauvegarde du système d’exploitation (OS) et des logiciels

Sauvegarde du système d'exploitation (OS)

Publié le : 26 décembre 20163 mins de lecture

Un problème sur la défaillance d’un système OS est toujours encombrant lorsqu’on est obligé d’utiliser certaines données. Face à ce problème, on pense tout de suite à réinitialiser le disque dur et à réinstaller le système. Cet incident est désormais résolu ! Des logiciels de clonage et de sauvegarde sont disponibles pour éviter ces problèmes fréquents.

Principe général

Tout d’abord, on a besoin d’un disque dur externe USB 2 ou 3 pour installer la partition de sauvegarde ou clone. Aussi, il est nécessaire de loger cette partition sur un autre disque dur à part celui qui contient la partition OS principale. Il est recommandé d’employer un disque dur de grande capacité. De ce fait, l’utilisateur a le choix entre la sauvegarde et le clonage. Ces deux solutions peuvent même s’appliquer en parallèle. Il y a plusieurs types de sauvegarde.

À consulter aussi : Caractéristiques principales des logiciels de sauvegarde

Les sauvegardes

 Les types de sauvegarde sont multiples : sauvegarde complète, sauvegarde incrémentale, sauvegarde différentielle, sauvegarde miroir, sauvegarde miroir évolutive et la sauvegarde datée. Les types les plus utilisés sont surtout les sauvegardes complètes, incrémentales et différentielles. La sauvegarde complète ou normale consiste à enregistrer les données sélectionnées. La sauvegarde incrémentale quant à elle consiste à sauvegarder les éléments modifiés à partir de la dernière sauvegarde. La sauvegarde différentielle est semblable à la sauvegarde incrémentale mais la restauration des données nécessite la restauration de la sauvegarde complète puis la sauvegarde différentielle. A part la sauvegarde, il y a également l’archivage qui consiste essentiellement à compresser un dossier en le protégeant par un mot de passe.

À consulter aussi : Utiliser le logiciel de sauvegarde automatique sur ordinateur PC

Le clonage

Cette solution est plus sécurisée. Elle consiste à cloner la partition OS sur une partition d’un disque dur externe. Cela indique que le volume OS cloné est semblable à celui de l’OS source. Il est évidemment indispensable de procéder à des mises à jour régulières du clone. Le principal avantage est que : le clone est bootable. De ce fait, si on rencontre un problème sur la partition principale, le clone peut être utilisé et on peut cloner de nouveau ce clone vers la partition OS principale. A part cela, OS possède une fonction de sauvegarde incrémentale appelée Time Machine. Ainsi, il y a plusieurs outils de sauvegarde de systèmes, d’applications et de fichiers.

Plan du site